« Chaque Palestinien sentira la présence des militaires israéliens en permanence »

« Chaque Palestinien sentira la présence des militaires israéliens en permanence »

Yehuda Shaul est né en 1982, dans une famille juive orthodoxe à Jérusalem. Il suit un enseignement où la religion occupe une place très importante. Après son service militaire, il crée en compagnie d’un certain nombre de ses camarades de régiments l’ONG « Breaking the silence » (Briser le Silence) qui recueille les témoignages de soldats israéliens présents dans le Territoire palestinien occupé durant la seconde intifada.

Interviewé dans le cadre du webdocumentaire « Broken Hopes », Yehuda Shaul se remémore ses années passées dans l’armée israélienne. Entre 2001 et 2004, il est sur le terrain. Cette expérience militaire prendra fin avec la création de Breaking the Silence. Grâce à leur ONG, Yehuda Shaul et ses collègues pointent du doigt les aspects les plus sombres des actions militaires israélienne et permet de mieux comprendre le processus de paix à travers la politique de colonisation israélienne.

Yehuda Shaul arrive à Hébron fin 2001 en tant que soldat. Il fera ensuite de nombreux déplacement sur place dans le cadre d’opérations militaires. Pour lui, Hébron est une ville particulièrement représentative des stratégies militaires employées par l’armée israélienne pour protéger les colons qui vivent dans le centre ville. Entre oppression des Palestiniens et stratégie de protection.

Il conclut en nous parlant de son expérience en tant que militaire et de son travail quotidien : insuffler la peur…